Trois livres pour éduquer, naturellement

Par Manon Toupin.

Annie et ses trois publications (Photo : Natercia photographe)

En entrevue chez elle à Saint-Valère, Annie a expliqué que les trois livres étaient reliés à des formations qu’elle offre, mais sont en fait des livres de référence que tous peuvent consulter. Publiée aux Carnets de Dame Plume, la trilogie santé permet d’accéder à de nombreuses connaissances et à l’expérience de la naturopathe.

Docteur en naturopathie, Annie Fournier présente les trois livres qu’elle a écrits en 10 mois et qui ont comme objectif d’éduquer les gens.

Le premier livre, publié en juin 2018, traite des fleurs de Bach et un article en avait déjà fait état. Le second s’attarde à l’alimentation, alors que le troisième aborde le sujet des huiles essentielles.

L’alimentation

Tous sont conscients que l’alimentation est un point important de la santé globale. C’est d’ailleurs le sujet sur lequel Annie a travaillé lors de son doctorat.

Comme l’indique le titre, il est question d’alimentation, mais à travers différents sujets. On y parle des types glandulaires, d’acidité, de stress, d’eau, d’exercice, etc.  Le livre vient démystifier certains mythes et propose plusieurs recettes, même si elle insiste pour dire que ce n’est pas un livre de ce genre. « Les livres s’adressent à n’importe qui qui a le goût d’être plus en santé et qui souhaite la conserver », explique-t-elle.

Annie a découvert la naturopathie il y a une vingtaine d’années, voulant être en bonne santé avant de devenir enceinte. Elle a donc commencé ses lectures sur le sujet et a toujours, depuis, voulu en savoir davantage. « Et avec les enfants, ensuite, je voulais les soigner le plus naturellement possible », a-t-elle raconté. Cela l’a amenée encore plus loin et le sujet n’a jamais été très loin de ses préoccupations, même alors qu’elle était éducatrice spécialisée.

C’est donc naturellement qu’elle s’est dirigée vers les études à ce sujet, jusqu’au doctorat qu’elle a complété en août dernier. Avec ses livres, elle souhaite partager son savoir. Avec ses cours et ses livres, elle veut aider les gens à aller mieux. « Le but serait qu’ils ne viennent plus me consulter parce qu’ils n’en ont pas besoin », dit-elle en souriant.

Les huiles essentielles

Le troisième livre, Aroma, ne devait pas figurer dans le lot initialement. C’est en octobre dernier, alors que l’aromathérapeute Michel Turbide lui a demandé de faire une conférence, qu’Annie s’est attardée aux huiles essentielles, toujours dans la santé globale. Il faut dire qu’on en entend beaucoup parler ces temps-ci et elles sont vendues par plusieurs personnes qui ne sont pas nécessairement formées pour le faire. « J’ai décortiqué tous les systèmes du corps et analysé que ce que les aromathérapeutes proposent », explique-t-elle.

Le livre se veut encore une fois un document de référence dans lequel elle a inclus des marques afin de situer les gens et aucunement pour en faire la publicité. « C’est pour informer, conscientiser et essayer de prévenir », ajoute-t-elle. Certaines personnes voient dans ces huiles, une panacée. Mais pour cela, il faut connaître les effets et aller plus loin, selon sa condition. Les trois livres sont disponibles chez Buropro et en ligne.

D’autres à venir

Peut-être à un rythme moins soutenu, Annie a deux autres projets d’écriture. Après avoir abordé la santé émotionnelle et physique, elle souhaite parler de deuil et de suicide, bref de santé mentale. En plus, elle continue d’offrir différents cours chez elle à Saint-Valère. On peut connaître les détails sur le Facebook Espace Santé Intégrative ou par courriel à aniefournier@hotmail.com.

Source: La Nouvelle Union